Les peintures au silicate

silicate carcasonne
Au pied de la cité de Carcassonne, la “Cité de la création” a peint cette enluminure … sur un mur de soutènement.

.

Il y a deux peintures minérales. La plus connue, le badigeon de chaux, et l’autre, le silicate de potassium.

Le liant de la peinture silicate est minéral comme le badigeon de chaux, donc mat, stable aux UV, non élastique et non toxique. Un peu le contraire des peintures dérivées du pétrole, toxiques et élastiques quelque temps, le temps que les UV fassent leur travail de sape.

Tout commence au XIXeme quand Louis 1er de Bavière a voulu appliquer en Allemagne les badigeons de chaux vus en Italie.

Sous le climat Allemand les badigeons ne tiennent pas longtemps. La recherche d’un aspect minéral proche des badigeons a conduit il y a 125 ans à la mise au point des silicates de potassium par “Keim” aujourd’hui encore leader de cette technique.

En Allemagne dans les crèches les peintures au Silicate sont obligatoires pour garantir la santé des enfants. En France on continue parfois à tartiner de PVC les sols des crèches.

Les peintures silicates sont adaptées à tous les supports minéraux, pierre de taille et enduits jusqu’au béton banché.