INTRODUCTION aux échanges sur les "Hot Mix"

Le Contexte :
 
Depuis le XIXè, les connaissances vernaculaires ont été réduites  à l’avènement de l’ère industrielle, et les guerres mondiales les ont achevées en grande partie. 
 
Les artisans formés étaient trop peu nombreux, traumatisés, et la charge de reconstruction gigantesque. 
 
Il a été impossible à cette période de tenir tête aux industriels pour tenir à distance les enduits « tout prêts » adjuvantés qui déqualifient les maçons du patrimoine ainsi que toutes les professions respectueuses des matériaux naturels.
 
Mais voilà, tout le monde n’a pas baissé les bras. La dynamique est là. Grâce à toute une équipe de passionnés interdisciplinaires qui réussissent à échanger autour de passions et de valeurs communes : le respect de l’environnement, des matériaux, du patrimoine, des savoirs faire et de la transmission.
 
L’observation attentive et sensible des enduits anciens, encore parfaitement en place, a poussé un artisan anglo-saxon à se poser des questions. 
 
Sa force s’est exprimée dans la recherche et il s’est entouré de personnes compétentes reconnues et de partenaires précieux tout aussi passionnés que lui. 
Le travail de Nigel Copsey a permis de reconnaître qu’il est indéniable que les mortiers ont, depuis à minima le néolithique jusqu’au XIXè été réalisés à partir de chaux VIVE. 
 
Il suffit de mettre en pratique ce process extrêmement simple et peu dangereux pour s’en rendre compte.
 
Sur ce site, vous pourrez consulter la documentation, les sources d’information, les graphiques analytiques et vous imprégner des nombreuses expériences d’artisans. 
 
Cela fait déjà 20 ans que le mouvement est né en Angleterre, la pratique du Hot Mix y est devenue officielle dans le milieu du patrimoine. Elle s’est étendue au Canada, en Israël, en Norvège et elle arrive maintenant en France.
 
Nous espérons qu’un dialogue soit possible avec les fabricants de chaux française pour pouvoir mettre en œuvre ce matériau extraordinaire qu’est la pierre calcaire qui, une fois chauffée à seulement 900 degrés, devient de la chaux aérienne VIVE.
 
Caroline Botbol

Caroline Botbol, à l’origine du SIPPA « Symposium des Professionnels du Patrimoine à Arles », a demandé à Nigel Copsey de présenter sa démarche lors du SIPPA de novembre 2023.

– La partie de la vidéo sur les techniques à la chaux VIVE commence à 1h50mn

Ces pages sur le « Hot Mix » s’adressent en priorité aux participants des stages organisés par 3PCO avec Nigel Copsey et Rachid Mizrahi à Arles et à La Caunette en novembre 2023.

Dans un premier temps, ces pages ont pour objectif de rassembler les témoignages de vos essais et réalisations pour que chacun profite des réussites et des échecs des autres.

UN « FORUM »  ? : L’idée est de faire un « Forum » dans le sens d’une place où échanger, faute de se rencontrer en vrai.

L’autre idée est de capitaliser vos pratiques à propos du « Hot-Mix-Chaux-Vive » pour qu’il se développe et, plus tard, valoriser votre savoir-faire dans ce domaine.

Cette idée conviviale du Forum correspond bien aux échanges qui ont eu lieu lors des formations, mais l’outil « Forum » des sites internet est évidemment moins efficace que les vrais échanges.

Les forums virtuels ont à mon avis quelques défauts :
On y pose des questions / répondent ceux qui voient passer la question et ont envie de donner leur avis … et ensuite une autre question arrive, d’autres avis … finalement tous ces témoignages se perdent et même si l’on peut en théorie faire des recherches par mot clé … on le fait peu et si on le fait, les échanges qui s’affichent partent un peu dans tous les sens. 

A la fin on ne cherche plus et on pose directement une question déjà posée X fois. Et avoir une vue d’ensemble des contenus, on n’y pense même pas.

J’ai testé des outils pour faire un forum sur mon site « Patrimoine Façades », et aux défauts généraux listés ci-dessus s’ajoute une lisibilité médiocre, à mon avis. 

Il est probablement possible d’améliorer les mises en page et l’ergonomie des forums virtuels mais je ne sais pas le faire.

Dans l’immédiat, pour avancer, je vous propose donc une autre solution …

 

En attendant le WIKI ?

Déçu par les limites des forums virtuels … je cherche mais je n’ai pas encore trouvé une alternative plus efficace pour synthétiser vos échanges. Il existe des outils de « knowledge management » comme dirait Nigel, une sorte de wiki à nous, mais je dois tester pour vérifier que ça réponde à notre besoin.

En attendant que je teste ces outils de création de bases de connaissances, je vous propose une autre solution, par ici ➹

Vous allez me dire OK mais DANS L’IMMÉDIAT on fait quoi ?

Je vais tester les logiciels pour faire, peut-être, un « WIKI CHAUX VIVE » mais en attendant je vous propose une solution simple en 3 étapes …

1 – Vous m’envoyez directement vos témoignages par mail avec votre texte / vos photos / vos vidéos en passant par WETRANSFERT. Vous pouvez saisir vos avis dans la case commentaire qui est en bas de chaque page.

2 – J’organise vos infos pour faciliter la lecture et soit j’en fais une page du site, soit je complète une page déjà dédiée à ce type d’ouvrage.

3 – J’envoie à tous les participants un lien vers la page + le titre du sujet traité et les coordonnées de l’auteur.

Dites moi ce que vous en pensez dans le formulaire ci-dessous.

PS : Pour adresser des messages à tous les participants des stages « Hot-Mix » en même temps j’ai mis votre mail dans l’auto répondeur de mon blog mais vous recevrez seulement les messages qui concernent les mélanges « Chaux Vive »
(pas les infos sur les articles du blog)

Si vous ne voulez plus recevoir les mails sur la Chaux Vive il suffit de cliquer sur « désinscription ». 

Luc

Vous pouvez laisser un commentaire ici ...

Prénom(Nécessaire)
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.