Vos dosages clés sont là !

Sur chantier, on dose les liants et les charges en seaux arasés de 10 litres mais pour les adjuvants et les pigments une balance de cuisine sera nécessaire.

dosage

Un artisan me disait "le dosage c'est un repère, après on adapte".

Derrière cette remarque se cache une autre vérité :

Le débutant a tendance à supposer que le respect du dosage va garantir le résultat.
Le professionnel sait que c’est un repère utile mais relatif.
On doit être capable d’adapter le dosage à la diversité des situations.

Le sable n’est jamais le même, l’humidité du support ou de l’air change. Les épaisseurs appliquées varient en fonction de la rugosité du mur ou de l’aspect recherché.

TOUT VARIE … DONC LE DOSAGE DOIT un peu VARIER AUSSI …

On en tirera une leçon simple.

Testez toujours ! Testez à petite échelle, laissez sécher et regarder !

Si ça faïence c’est qu’il y a trop de liant / Si ça s’effrite il n’y en pas assez.
 

Si la sable est trop « cru », coupez le avec un sable « gras » et s’il est trop « gras » (trop de fines) coupez le avec un sable « cru » (1) 

ALORS CORRIGEZ, TESTEZ À NOUVEAU ET VOUS TROUVEREZ LE BON DOSAGE, CELUI QUI CORRESPOND À VOS CONDITIONS.

Bon travail !

(1) – pour « Sable Gras » et « Sable Cru » voir le lexique à la fin du tableau des dosages


POUR AFFICHER LES DOSAGES DE BASE

CLIQUEZ SUR LE TABLEAU

CI-CONTRE    >

logo dosages 600 300
Clic ici pour télécharger les dosages clés (PDF de 5 pages)
%d blogueurs aiment cette page :