Peinture à la chaux, badigeon et patine

exoBAD14Il y a de nombreuses façons d’aborder une technique … tout savoir avant de commencer ou commencer et progresser peu à peu.

Je vais tester aujourd’hui un format d’article court en partant d’une réalisation simple que vous pouvez reproduire.

Dites moi si ça répond à votre besoin.

.

Aujourd’hui le badigeon facile !

LE SUPPORT
exoBAD1
Badigeon usé sur le mur Nord.

C’est un enduit à la chaux qui a 20 ans, sur une terrasse.

Le bût est de lui donner un petit air de neuf.

L’enduit est en bon état.

Il porte des traces de badigeon.

Le mur Nord est le plus usé.

Sur les autres murs le badigeon cache encore l’enduit.

LA PRÉPARATION DU SUPPORT en 3 étapes
exoBAD3
Je déconseille la brosse métallique, trop agressive pour l’enduit à la chaux et peu pratique à tenir.

Brosser avec une brosse métallique pour enlever les traces de badigeon et de salissures.

Ne pas forcer pour ne pas effriter l’enduit.

Le bût est seulement de faire tomber ce qui ne tient pas trop et de gommer les traces de coulures grise.

DSC02922
Cette brosse à barbecue se tient bien en main et elle décape la surface sans dégrader l’enduit

La brosse à barbecue de la photo est beaucoup plus efficace, plus pratique et moins agressive qu’une brosse métallique.

Elle enlève le badigeon et les salissures sans dégrader l’enduit, contrairement à la brosse métallique qui le désagrège si on appuie trop.

exoBAD4
Dépoussiérer avec une brosse souple avant de rincer au jet.
exoBAD7
APPLIQUER LE BADIGEON (avec une brosse plus grosse)
exoBAD9
Première couche de badigeon, posée à la brosse.
LA PRÉPARATION DU BADIGEON 

La formule de base se compose de …

  • 1 seau de chaux aérienne CL90
  • 1 seau de marbre impalpable
  • 1 Kg de prédose ST (adjuvants NON dérivés du pétrole)
  • 2 seaux d’eau au minimum (jusqu’à 5 seaux si on veut appliquer un badigeon léger ou “eau forte”)

Vous voulez une idée du coût ?

La liste des courses :

  • 1 sac de chaux aérienne = 5 seaux – 16€
  • 1 sac de marbre impalpable de 25 Kg = 2,5 seaux – 15€
  • 1 dose de 1 Kg de prédose – 17€
  • 1 Kg de pigment – 12€ (variable)
  • 30 litres d’eau (offert)
  • Une brosse à badigeon – 15€
  • Une brosse à barbecue – 10€

Total 85€ pour ce premier approvisionnement.

Première formulation :

  • 1 seau de chaux (5 Kg)
  • 1 seau de marbre (10 Kg)
  • Une prédose (1 Kg)
  • 2 seaux d’eau = 20 Kg (minimum)
  • TOTAL : 36 Kg ou 16 kg de matière sèche.
  • Permet de badigeonner 50 m2 en 2 couches

Coût si vous devez badigeonner moins de 50 m2 : 1,70€ /m2

Si vous rachetez une prédose et 1 Kg de pigment (puisqu’il vous reste de la chaux et du marbre) vous pourrez préparer à nouveau de quoi badigeonner 50 m2 pour 30€ de plus (prédose + pigments)

Coût si vous devez badigeonner entre 50 et 100 m2 : Total 115 € de fourniture pour 100 m2 soit 1,15 € /m2 pour 32 Kg de matière sèche (320 g/m2) contenus dans les 72 Kg de badigeon.

C’est pas cher, ça reste beau et s’il vous reste du badigeon vous pourrez le garder sans limite de temps à condition qu’il ne perde pas son eau (dans un seau fermé).

Ca vous changera des peintures organiques qui moisissent et qu’il faut racheter à chaque fois.

Si besoin vous pouvez vous reporter à l’article sur les badigeons.

Comment ne pas gaspiller la chaux aérienne qui reste :

S’il vous reste de la chaux aérienne en poudre, comptez le nombre de seaux qu’elle remplit. Jetez ces seaux de poudre au fond d’une grande poubelle. Ajoutez 2 fois plus d’eau (par exemple 4 seaux d’eau pour 2 seaux de chaux en poudre) remuez et laissez reposer.

Tracez à l’intérieur de la poubelle le niveau de l’eau pour pouvoir la re-remplir si elle s’évapore. Vous pourrez … un jour puiser 1 seau de chaux en pâte pour préparer un badigeon. 1 seau de chaux en pâte = 1 seau de chaux en poudre, à condition de ne pas mélanger l’eau qui est au dessus de la pâte et de prendre que de la pâte.

APPLIQUER LE BADIGEON

Avec une brosse de soie on applique aussi vite qu’avec un rouleau et on pose plus de badigeon sur le mur. On pose le badigeon en X = en croisant les coups de brosse.

VIDÉO 1
Gratter, dépoussiérer, laver, badigeonner et nuancer si on le souhaite.

exoBAD10

 
VIDÉO 2
UNE PATINE FORTE  … ADAPTÉE A UN PATIO
(mais trop marquée pour une façade)
 
 

APPLIQUER UNE PATINE

Le badigeon est poreux. On va en profiter pour le tacher dans une teinte plus soutenue.

On dilue du pigment dans de l’eau (avec un peu de savon pour faciliter la dispersion du pigment si c’est un oxyde)

Commencez avec environ 4 cuillère à soupe rases dans 2 litres d’eau, au fond d’un seau.

Ne pas prendre plus de 2 litres au fond du seau pour pouvoir remuer avec le pinceau.

La patine s’applique en essorant la brosse à badigeon ou le spalter sur le bord du seau (pour ne pas faire de coulures).

Bien essorée, la brosse va poser la couleur sur les reliefs de l’enduit sans pénétrer dans les petits creux. On va ainsi mettre en valeur les reliefs de l’enduit.

Si on veut un ton uniforme au contraire on ne va pas essorer pour que l’eau chargée de pigment puisse aller dans les creux de l’enduit.

Badigeon rayé
Le badigeon “rayé” une couche de badigeon + une couche de patine et pour finir un passage de la brosse à barbecue..
ancien badigeon
Une “fenêtre” laisse voir l’ancien badigeon dessous. Il avait 20 ans et presque toutes ses dents. A comparer avec l’aspect d’une peinture organique de 20 ans d’âge (pour le plaisir).
terrasse finie
La terrasse est finie !
Dites moi si un “article reportage” avec vidéos
est plus facile à mettre en pratique pour vous.
 
Merci

 

 

Si vous avez aimé, vous pouvez partager avec ....
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
    2
    Partages

19 réflexions sur “Peinture à la chaux, badigeon et patine”

  1. Bonjour, votre site est vraiment riche d’enseignements.
    Je rénove mon appartement.
    J’ai un savoir faire mais peu de connaissances théoriques.
    J’aurai besoin de plus de renseignements concernant des points de détail qui me travaillent.
    Je vous souhaite bonne continuation

  2. gautier françoise

    Bj, votre site est remarquablement bien fait, les infos sont riches et intéressantes.
    Elles sont surtout consacrées à la pierre, il me semble que des précisions pourraient être apportées concernant le bois, le métal.
    Mon intérêt porte principalement sur le chaulage, l’éclaircissement en bleuté-grisé très léger de poutres anciennes en chêne.
    Merci d’un songer. Je suis en plein travaux et j’attends vos infos sur les produits, les quantités utiles pour 19 m2 au plus vite.
    D’avance, un très grand merci.
    Cdt.
    fg.

    1. Bonjour
      Le site aborde la pierre mais concerne surtout le bâti ancien et comment le mettre en valeur.
      Pour le bleuté du badigeon sur les poutres en chêne … essayez de teinter le badigeon avec de la cendre de chêne. Ca devrait donner cette couleur bleu grisé. Pour les quantités, regardez la fiche sur la colature et la fiche des dosages. Vous aurez toutes les infos. Bon travail.

  3. Bonjour,
    j’ai lu sur vos fiches il me semble qu’il fallait éteindre la chaux vive avec de l’huile de lin afin de réaliser une “peinture” tenant sur le bois.
    Quelle quantité d’huile faut-il pour éteindre la chaux vive ? (3 à 4 L / kg ?)
    Faut-il l’utiliser pure ?
    Combien de temps peut-on / doit on la conserver (maturation ?)
    > La chaux vive a été acheté en jardinerie avec 3 % de Mg, est-ce correcte ?
    je n’ai pas trouvé de fournisseur de produits agricoles peut être auriez-vous le nom d’un fournisseur?
    merci et très cordialement,

  4. Bonjour,

    Je vous remercie de votre article très utile! Toutefois dans les compositions nécessitant du savon, quel type de savon recommandez vous ou est-ce indifférent ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement.

    1. Si vous en trouvez, prenez du “laurylsulfate de sodium”. C’est un savon industriel distribué par le fabricant de chaux “Socli”. Sinon du Teepol (liquide, donc à mélanger à l’eau de gâchage, environ 1 bouchon par seau d’eau).

  5. bonsoir, la vidéo facilite beaucoup à la bonne compréhension des différentes techniques. une vision de l’apparence du badigeon dans le seau aurait pu être intéressant aussi. Cela dit, vos explications sont écrites sont toujours simples à comprendre et très précises.
    Un grand merci

    Cordialement

  6. Bonjour,
    Bien sûr avec les vidéos est mieux. C’est même souhaité.
    En ce qui concerne les préparations , j’aurais souhaité avoir le volume du sceau (litres) dont vous parlez et qui correspond à 1 kg de dose.
    merci
    bouk

  7. Bonjour,

    J’ai bien lu que le badigeon était une “couche sacrificielle” … mais en réalité, je suis tenté par une protection microporeuse et mate. Seul problème, je n’en ai pas trouvé de suffisamment naturelle. Et vous ?

    1. Bonjour
      Sacrificielle ne veut pas dire qu’elle ne tient pas, mais seulement qu’on peut le sacrifier et le renouveler sans problème … sans altérer le support que ce soit un enduit ou une pierre.
      On dit sacrificielle car on le sacrifie (facilement) quand il est tagué et on peut aussi facilement le renouveler en attendant le prochain tag. On le sacrifie pour protéger la pierre de taille. Sur un support poreux les badigeons de chaux (formule colature adjuvanté avec une prédose ST) tient sans problème 20 ans ou plus. Les 2 ennemis du badigeon sont le manque de porosité du support et les remontées d’humidité. Sur les supports en ciment la solution non toxique est la peinture minérale silicate (de préférence Keim puisqu’ils les ont inventé). Dites moi si c’est clair. Merci

      1. Bonjour,

        Avec ma maigre expérience, les bagigeons intérieurs ont d’autres ennemis encore : les taches provoquées, accidentellement bien sûr, par les enfants, et les remontées de taches (supposées) grasses depuis le revêtement sous-jacent, remontées pour lesquelles aucune prévention n’a été mise en oeuvre faute d’être suspectée. Les retouches ponctuelles semblent impossibles, car malgré une humidifcation forte du support avec et après le badigeonnage, les retouches ressortent avec une tonalité sensiblement plus claires. D’où mon souhait de protection …

        1. Les reprises sont plus claires car le badigeon qui est dessous absorbe beaucoup et donc ça sèche plus vite. Pour les badigeons comme pour les enduits, ce qui sèche plus vite est plus clair. La solution est de mouiller, de faire une colature (chaux + marbre + prédose) et éventuellement de mettre un peu de colle à papier peint (rétenteur d’eau) pour que ça sèche moins vite.

  8. Véronique Simar

    Bien sûr que c’est mieux avec les videos : on VOIT (au lieu d’imaginer) ce qui doit se passer, c’est rassurant.
    Et comment faire disparaître les efflorescences sur un enduit foncé ? Merci d’avance

    1. Bonjour
      Pour les efflorescences, on dit en général de commencer par brosser doucement puis appliquer du vinaigre blanc et rincer. Mais avant de le faire il faut tester dans une zone peu visible pour voir si l’attaque acide ne modifie pas l’aspect de l’enduit quand il est redevenu sec.

Pour saisir un commentaire c'est ici ⤵

%d blogueurs aiment cette page :